Tournoi Lalevitch 2016 : R7 + R8 définitif

Le joueur positionnel pourra, dès l’ouverture se montrer ambitieux grâce à des nouveautés théoriques parfaitement adaptées aux fins de parties. La centralisation anticipée de son Roi, l’admirable flexibilité de sa structure de pions et les possibilités qui en découlent lui conviendra, lui le spécialiste des finales.
Le joueur tacticien, quant à lui, s’en donnera à cœur joie, provoquant les gambits les plus redoutables jamais rencontrés dans une partie d’échecs. S’il réussit, il s’en vantera.
Le joueur rationnel et le joueur scientifique, aficionado des ouvertures, seront gâtés puisque tout reste à redécouvrir dans ce domaine. En effet, les ouvertures des plus saines et des plus raisonnables recèlent toujours quelques chemins sinueux et salutaires qu’il reste encore à défricher.
Le joueur occasionnel et le joueur de club trouveront l’opportunité unique de surprendre des adversaires mieux préparés qu’eux avec une ouverture peu théorisée ou peu jouée.

Vous reconnaissez-vous dans l’un ou l’autre de ces caractères ?
Avez-vous appliqué l’un ou l’autre de ces comportements au tournoi Lalevitch dont voici les résultats et appariement des rondes R7 et R8 définitif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *