Leruitte 2015 : Le Dénouement

Malgré un nombre de forfait indécent dans cette cuvée 2015 du Leruitte, le suspens est demeuré durant tout le tournoi quant aux vainqueurs de chaque groupe (Open compris!… en fait c’était surement l’Open le plus ouvert depuis des années 🙂 )

 

Dans le groupe 1, Tristan n’est pas parvenu à vaincre Roland (1-0) pour lui ravir la première place. Bravo à Roland pour avoir remporté son deuxième tournoi d’affilé au CRELEL.

 

Dans le groupe 2, la partie décisive entre Stéphane et Fabian fut la plus longue de la ronde, elle se termina par la victoire de Stéphane, scellant la première place qu’il détenait depuis le début du tournoi.

 

Dans le groupe 3, Denis assura l’essentiel en marquant un demi-point face à Sarah, restant également en tête du groupe.

 

Dans le groupe 4, Pierre avait toute les cartes en main après sa victoire contre le leader Robin à la ronde 6. En gagnant la dernière ronde face à Pascal, il s’assurait de la première place quelque soit le résultat du Robin, et c’est ce qu’il a fait. Tout deux à 6/7, Pierre est néanmoins devant Robin pour avoir remporter leur duel.

 

Dans le groupe 5, c’était un duel à distance entre Albert et Victor qui avait lieu. Albert a remporté rapidement sa partie obligeant Victor à faire de même. Après une âpre et longue partie face à Jean-Marie, Victor sort finalement vainqueur. Au départage c’est Victor qui est classé premier (Sonneborn-Berger).

 

Finalement, dans l’Open, la situation était des plus chaotique, Bart était seul en tête avec 5/6 et trois joueurs (Gérard, Raoul et Lucien) à 4/5 pouvait le rattraper… Ils l’ont tous fait. Nous avons donc les 4 joueurs précédemment cités à la première place. Le vainqueur de l’Open au départage ( un peu complexe dans cette situation, merci au programme de l’avoir calculé pour moi :p ), Le vainqueur donc est… Lucien, récompensé de son très bon début de tournoi 🙂

 

La remise des prix suivie d’un tournoi de blitz aura lieu le 3 juillet.

 

Et au plaisir de vous voir lors du barbecue de cette fin de saison ce vendredi,

 

Bertrand