Lalevitch 2017 : R7 + App R8

Alexandre le Grand a connu de brillantes victoires grâce à ses phalanges macédoniennes.
En – 334 Bataille du Granique. Il bat les satrapes d’Asie mineure.
En – 333 Bataille d’Issos. Il défait Darius III et refuse ses conditions de paix.
En – 331 Bataille d’Arbeles. Darius arrive à s’échapper.
En – 326 Alexandre défait et capture le roi Indien Porus, sur le fleuve Hydaspes.
Aux échecs, la notion de phalange de pions existe aussi. Cela consiste à maintenir deux pions voisins sur la même rangée.
Cette structure en phalange est souvent la plus forte pour deux pions. C’est l’agencement qui permet statistiquement le plus de combinaisons. De plus une phalange de deux pions permet le contrôle simultané des quatre cases situées devant elle. Une phalange au centre ou proche du centre est un atout important. Que dire si on approche d’une promotion avec ces deux pions ?
Avez-vous rencontré cette structure en phalange lors de votre dernière partie du Challenge Lalevitch ? Mais consultons plutôt l’avancement de ce tournoi.

Publié dans Facebook, News adultes, Tournois internes

Partenaires