Cours avancés

Le CRELEL lance à partir de cette année un programme de cours pour les joueurs avancés. Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant des activités.

  • Un cours avancé pour public restreint a été donné récemment pour les jeunes adultes du club.
  • Des cours particuliers peuvent être donnés par nos plus forts joueurs. Pour toute information veuillez envoyer un email à info@crelel.be, nous transférerons votre demande.
Prenez connaissance de 64 règles d’or :
  1. Développer vos pièces (figures) rapidement
  2. Prenez le contrôle du centre de l’échiquier
  3. Placez vos pièces sur des cases où elles auront le plus grand rayon d’action possible
  4. Essayez de développer vos Cavaliers vers le centre de l’échiquier
  5. Un Cavalier placé sur le bord de l’échiquier est une erreur
  6. Ne tentez pas votre chance inutilement
  7. Jouez agressivement
  8. Calculez les coups forcés en premier lieu
  9. Demandez-vous sans cesse si votre adversaire peut vous mettre en échec ou gagner une de vos pièces ?
  10. Jouez avec un plan d’action en tête, chaque coup doit avoir une utilité
  11. Partez du principe que le coup joué par votre adversaire est le meilleur
  12. Demandez-vous, après chaque coup : “Pourquoi mon adversaire a-t-il joué ce coup ? “
  13. Jouez pour l’initiative et le contrôle de l’échiquier
  14. Si vous perdez une pièce, cherchez une compensation
  15. Si vous êtes en retrait, échanger des pions, si vous êtes en avance, échanger des pièces
  16. Si vous êtes perdant, n’abandonnez pas! Cherchez du contre-jeu
  17. Ne jouez pas de coup “malsain” sauf si vous êtes “très mal”
  18. Ne sacrifiez pas une pièce sans avoir une bonne raison
  19. Si vous avez des doutes sur le sacrifice de votre adversaire, acceptez ce dernier
  20. Attaquez votre adversaire avec plus d’une ou deux pièces
  21. N’avancez pas vos pions négligemment, ils ne peuvent pas faire marche arrière!
  22. N’enfermez pas vos fous
  23. Une partie jouée avec des fous de couleurs opposées est très probablement une partie nulle
  24. Ne jouez pas la même pièces deux fois voir plus, dans l’ouverture
  25. Échangez des pièces si cela aide votre développement
  26. Ne sortez pas votre Dame trop rapidement
  27. Roquez rapidement pour mettre votre Roi à l’abri et développez vos tours
  28. Développez vos tours sur des colonnes ouvertes
  29. Placez vos tours derrière vos pions passés
  30. Étudiez les finales de tours car ce sont les plus communes
  31. Ne laissez pas votre Roi se faire prendre dans une attaque au centre
  32. Ne roquez pas si cela met votre Roi en grand danger
  33. Après avoir roqué, gardez une bonne formation de pions devant votre Roi
  34. S’il ne vous reste qu’un fou, placez vos pions sur sa couleur opposée
  35. Échangez du matériel si vous êtes en avance de développement ou sous le feu d’une attaque
  36. Si le jeu est bloqué, essayez de le libérer en échangeant du matériel
  37. Si votre adversaire manque d’espace, ne le laissez pas échanger du matériel
  38. Étudiez les ouvertures si vous n’êtes pas à l’aise avec ces dernières
  39. Soyez combatif dans l’ensemble de la partie et non uniquement dans l’ouverture
  40. Jouer en blitz est utile pour reconnaitre des positions types-modèles, jouez en souvent
  41. Étudiez des parties commentées et essayez de deviner le coup suivant
  42. Dans un premier temps, construisez vous un répertoire d’ouverture qui soit restreint
  43. Revoyez vos parties, en particulier celles que vous avez perdues
  44. Montrez vos parties à un joueur mieux classé et demandez lui son avis
  45. Utilisez les logiciels d’échecs ainsi que les bases de données pour vous aider dans votre étude
  46. Tout le monde commet des erreurs, les Champions en commettent moins souvent
  47. Quand c’est à votre tour de jouer, cherchez des motifs de combinaisons
  48. Essayez de doubler vos tours ou mieux, vos tours et votre Dame sur une colonne ouverte
  49. Demandez-vous toujours si votre prochain coup ne manque pas quelque chose de “simple” ?
  50. Ne jouez pas votre plan seul de votre côté sans prendre en compte les menaces de votre adversaire
  51. Cherchez après les pièces non protégées de votre adversaire
  52. Ne vous focalisez pas sur une seule partie de l’échiquier, concentrez vous sur l’ensemble de ce dernier
  53. Demandez-vous si le coup que vous allez jouer suit la logique de la partie et si il aide votre plan?
  54. Entrainez-vous à résoudre des problèmes tactiques
  55. Dans la mesure du possible, essayez de sortir votre adversaire de sa préparation en ce qui concerne son ouverture
  56. Tachez de reconnaitre la ligne principale de l’ouverture jouée par votre adversaire et de reconnaître le moment où il en sort
  57. Regardez le temps que vous avez à la pendule et éviter d’être en “crise” de temps
  58. Les fous sont plus utiles que les cavaliers excepté si ces dits fous sont enfermés
  59. Un cavalier est plus efficace quand il est combiné à un fou plutôt qu’à un autre cavalier
  60. En générale, il est une bonne idée d’échanger les pièces si vous tombez dès lors dans une finale de pions gagnante
  61. Ayez confiance en vous et dans votre jeu
  62. Jouez autant de tournois qu’il vous est possible de le faire
  63. Ne restez pas focalisé sur la cote elo de votre adversaire
  64. Jouez toujours pour le gain

Cercle Royal d'échecs de Liège.