Tournoi Soultanbeieff 2017 : R5 + R6

On a beaucoup parlé « d’Immortelle » durant les cours de formation aux échecs du dimanche matin.
Mais qu’est-ce donc que cette notion « d’Immortelle » ?
Pour la chanteuse Lara Fabian, « Immortelle » est un titre de son répertoire, crée en 2001.
Chez Gustav Malher, « L’Immortelle » est sa symphonie N°5.
Dans le dictionnaire le Petit Robert, « Un immortel » est un être doué d’immortalité.
Depuis Richelieu, à l’Académie française, chaque membre de cette noble compagnie est « Immortel ».
Chez les Perses, « Les Immortels » constituent une troupe d’élite au sein de l’armée achéménide.
L’équipe de rugby à XIII australienne a compté sept joueurs d’exception, désignés comme « Immortels ».
En botanique, « L’Immortelle » est une fleur du genre helichrysum, de la famille des asteracae et de la classe des magnoliopsida.
En littérature, « Les Immortels » est un roman de science-fiction de James Gunn, paru en 1962.
Au cinéma, « L’Immortel » est un film de Richard Béry de 2010.
En religion, « Un Immortel » est une divinité taoïste.
Enfin, aux échecs, « L’Immortelle » est une partie d’échecs opposant Adolf Andersen à Lionel Kieseritzky,
jouée au tournoi de Londres de 1851. Pour information, l’ouverture en était « Un gambit du Roi ». Elle nous a été brillamment commentée par F. K.

Et vous, avez-vous mérité de passer à la postérité avec votre dernière victoire au tournoi Soultanbeieff ?
Consultez donc votre classement pour le savoir !